• Question de point de vue

    Nous venons de recevoir une réponse de politesse à nos courriers de Madame la sous préfète, Quelle émotion, après six mois d'une attente insoutenable ! 

    Et quel suspens ...

     

    réponse préfete

    En tout cas, rien que nous ne sachions déjà :

    Instruction du dossier bâclée et incomplète,  il est à parier que le responsable du contentieux ne s'est même pas déplacé sur les lieux .

    Complaisance envers ce projet, qui porte préjudice à un environnement et une économie fragile. Rien d'étonnant quand on connait les liens qui unissent Etat et lobbys.

    S'il parait évident que ces installations sont incompatibles avec la proximité de zones habitées, je trouve contestable

    • la notion de proximité, nos essais ont enregistrés les nuisances sonores dans les hameaux riverains sous certaines conditions climatiques.
    • la notion d'équipement public et collectif , la fédération des chasseurs étant une association dont les membres payent une cotisation et font donc partie d'un "club privé" qui n'a rien de public ni de collectif ( la chasse étant désormais considérée comme un loisir .. loisir collectif ???)
    • a condition que cela ne porte pas atteinte au paysage (dommage c'est fait) et à l'exploitation agricole: Si les terres du site bénéficiant d'une prime de la PAC sont détournées de leur fonction initiale, Il est évident, compte tenu de la nature d'exploitation du site à raison d'une centaine de coups de feu journaliers, que les terres destinées à l'élevage seront gravement impactées dans un rayon d'au moins 500 m, faites le calcul de superficie et vous connaitrez le préjudice que subit l'activité agricole.
    • Nous soutenons que compte tenu des travaux réalisés une autorisation de défrichement et de terrassement est obligatoire, un constat d'huissier a venir, permettra de le confirmer prouvant par la même occasion l'incompétence des services instructeurs .

    Et le reste ???

    • Présence d'espèces protégées aux abords immédiats du site et vouées à disparaitre du paysage.
    • incompatibilité avec la présence du chemin de randonnée équestre
    • accès du site recevant du public insuffisant et non sécurisé, la voie de 2.5m de large ne permettant pas le croisement de deux véhicules. Conflits d'usage à venir entre les utilisateurs de cet unique accès à la vallée de la Durance ( randonneurs pédestres et équestre, vététistes) , exploitants agricoles et riverains du hameau des Lombards.
    • étude d'impact sonore vis à vis des riverains.
    • traversée du village risquant de devenir problématique de par un flux de véhicules supplémentaire.
    • dérives certaines de l'utilisation du site (sous location à des clubs de tirs, entrainements sauvages comme confirmé par la propriétaire de l'ancien site de Maléfiance-La Robine) 

    Et le reste ....

    Cette partie du dossier restera  confidentielle jusqu'à une éventuelle obtention du permis de construire, ces éléments permettrons un recours en tribunal administratif.

      En conclusion, la lettre demande à la fédération l'ouverture d'un dialogue et d'une réflexion: Il serait temps ! les travaux débutés il y a neuf mois  étant presque terminés . mais il n'est n'est jamais trop tard pour bien faire.... Je doute, néanmoins, compte tenu de l'attitude de la fédération et des paroles de son président jusqu'à présent, que les conseils de l' Etat soient intégrés.

    Je pourrais donc refermer  cet article avec l'espoir de me tromper sur ce point....

    Mais soyons lucide Madame la sous Préfète, vous savez bien que compte tenu de l'importance des travaux réalisés à ce jour ( presque une centaine de milliers d'euros) les dés sont jetés, et abandonner la partie reviendrait pour les ir- responsables de cette réalisation saugrenue à un harakiri. Et puis nous ne sommes pas dupes, vos services ont instruit un dossier de complaisance, et vous les avez suivit en répondant favorablement à la demande de certificat d'urbanisme, et cela contre l' avis de la population , de la majorité des élus de l' époque, de la faune locale, des randonneurs, cavaliers, vététistes  qui  tous réunis  vous prient d'agréer Madame l'expression de leur considération distinguée. 

     

     

    Nous sommes donc convaincus que malgré vos conseils et l'intérêt général, la fédération est prête à tout pour faire aboutir son projet et aller jusqu'au bout ... c'a tombe mal, car nous aussi .

     

     

     

    « Il va falloir y réfléchir...Comment c'a marche »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :